Une lettre d’Élisée Reclus sur la question polonaise
Article mis en ligne le 17 avril 2015

par F.F.
logo imprimer

Parmi d’autres matériaux reclusiens que j’ai été bien surpris de découvrir là-bas, la bibliothèque Jagellonne de Cracovie conserve une lettre envoyée par Reclus en 1899 à la revue Krytyka, qui avait lancé une enquête auprès des intellectuels "progressistes" européens pour connaître leur avis sur la Pologne, qui revendiquait alors son indépendance de l’Empire russe.
La réponse d’Elisée, tout en faisant état de l’attention des géographes anarchistes pour les luttes de libération nationale (y compris les luttes anticoloniales) souligne l’importance de la considération de la question sociale à l’intérieur de toute revendication autonomiste.

"13 XI 99
Messieurs,
Vos questions ont une forme diplomatique à laquelle il m’est impossible de m’accommoder. La terre doit appartenir, et elle appartient, à ceux qui la cultivent et qui l’aiment. La Pologne est aux Polonais, et tant que justice ne sera pas faite, le monde en souffrira. Gardez intactes la conscience et la volonté de vos droits et vous referez la Pologne, quand même !
Votre dévoué
Élisée Reclus »

Cracovie – Bibliothèque Jagellonne, Département des Manuscrits, Dossier Krytyka, 1899, f. 46, lettre d’Élisée Reclus à la rédaction de Krytyka, 13 novembre 1899.


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Krytyka-2.jpg
  • 232.1 ko / JPEG
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60