BRUN Christophe, "Édouard Grimard et Gustave Hickel, amis de jeunesse d’Élie et Élisée Reclus Contribution à une mésologie reclusienne" 2e version, avril 2015, 34 p.
Article mis en ligne le 20 avril 2015

par F.F.
logo imprimer

Le principal ami et mentor intellectuel du jeune Élisée Reclus (1830-1905) est son frère Élie Reclus (1827-1904), plus vieux de trois ans. Pour sa part, en aîné de sa fratrie Élie noue des liens avec des hommes de cinq à six ans plus âgés, extérieurs à la famille et qui lui ouvrent des horizons – à l’exception de son exact contemporain Édouard Grimard (1827-1908). Ainsi des Alsaciens Gustave Hickel (1821-1870) et William Bartholmess (1821-1894), du Normand Alfred Poullain-Dumesnil (1821-1894) ou du Breton Jules Duplessis-Kergomard (1822-1901). Les plus proches amis qu’Élie se crée dans sa jeunesse deviennent, par contrecoup, ceux de son cadet Élisée. Élève et étudiant dans le Sud-Ouest (Sainte-Foy-la-Grande, Montauban), étudiant à Strasbourg, Élie conserve un ami intime associé à chacun de ces milieux protestants, calviniste en Aquitaine et voici Édouard Grimard, luthérien en Alsace et c’est Gustave Hickel. Paris est le creuset qui réunit et achève de transformer dans le sens de la « libre pensée » ces amitiés cultivées, en leurs débuts, dans l’étude de la théologie protestante. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les liens familiaux d’Édouard, de Gustave et des frères Reclus permettent toutefois de ne pas perdre le contact avec toutes les ressources d’un protestantisme sans doute plus dynamique encore dans son inscription sociale que religieuse, à Paris comme en province. Les études reclusiennes se sont fort peu intéressées, jusqu’à présent, aux deux amis intimes des jeunes frères Reclus. En effet, Gustave Hickel meurt avant la publication de la plupart de leurs grandes œuvres, Édouard Grimard reste en France lorsque les deux Reclus la quittent en 1851, en 1871 et en 1894, et il ne suit pas leur évolution libertaire à partir des années 1870. Pourtant, la connaissance prosopographique de ces deux amis permet de mieux saisir la profondeur de certaines des empreintes culturelles qui ont façonné la personnalité d’Élie et d’Élisée Reclus. Les notices qui suivent rassemblent des informations déjà publiées d’une manière ou d’une autre. L’essentiel reste à faire : explorer le matériel que recèlent les dépôts d’archives.


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Edouard_Grimard_et_Gustave_Hickel_2e_version_avril_2015.pdf
  • 652.9 ko / PDF
  • Edouard_Grimard_et_Gustave_Hickel_2e_version_avril_2015.docx
  • 178.3 ko / Word
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60