FERRETTI, Federico, “Les Reclus et la Maison Hachette : la première agence de la géographie française ?”, L’Espace Géographique, 3 (2010), pp. 239-252
Article mis en ligne le 15 décembre 2011

par F.F.
logo imprimer

Élisée Reclus, dans un article de 1872, définit le directeur du Tour du Monde, Édouard Charton, comme « l’éducateur de la nation », en vertu de la culture géographique que sa revue est la seule à répandre en ce moment. On sait que presque tous les principaux géographes français de la seconde moitié du XIXe siècle ont publié chez Hachette. Peut-on dire que cette maison d’édition constitue la principale agence de production d’un savoir géographique national avant qu’il ne s’institutionnalise dans les universités ? Quel rôle ont joué dans cette tâche des géographes qui, comme Élisée Reclus, sont considérés souvent comme des « marginaux » ? Nous appuierons notre analyse sur les archives et les publications d’Hachette de la seconde moitié du XIXe siècle.


flèche Sur le web : Lien

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60