FERRETTI, Federico.- « La vérité du regard : l’idée de paysage chez Élisée Reclus »
Article mis en ligne le 3 juillet 2009

par R.C.
logo imprimer

Projets de paysage. Revue scientifique sur la conception et
> l’aménagement de l’espace
, 2 (2009).

Résumé

Pendant sa longue carrière, Élisée Reclus (1830-1905) ne donne aucune définition théorique du concept de paysage. Toutefois, il emploie ce mot assez régulièrement. Le premier livre qu’il publie s’appelle notamment Voyage à la Sierra Nevada de Sainte-Marthe : paysages de la nature tropicale. On pourrait supposer qu’il n’a pas besoin de procéder à une construction théorique du paysage parce qu’il adhère déjà à ce concept tel que l’avait « inventé » Alexander von Humboldt (1769-1859), envers lequel la dette est assez évidente. Cependant, peut-on parler d’éléments d’originalité dans sa notion du paysage ? On a cherché à répondre en analysant mieux l’emploi qu’il fait du mot dans son oeuvre et dans ses correspondances de travail.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60