Rapport sur l’arrestation d’Elisée Reclus - 1 -
Article mis en ligne le 29 juin 2008

par R.C.
logo imprimer

"1° Division militaire (Art. 108 du Code de justice militaire). [Formule N° 8.]

RAPPORT sur l’affaire du Sieur Reclus Elysée [sic] - Jacques, Ecrivain géographe ; né le 25 mars 1830 à Ste Foy (Gironde) ; domicilié 91, rue des Feuillantines (5e Arrondt) ; – prévenu d’avoir pris part à l’insurrection de Paris, laquelle a fait l’objet de l’ordre d’informer donné par M. le Général délégué Commandant la Subdivision de Seine et Oise.

le 23 septembre 1871

Le Sujet était, depuis l’investissement de Paris par les Prussiens, simple garde au 119e Bon de la Garde Nationale, lorsque le 4 Avril 1871, il fut pris les armes à la main au plateau de Châtillon.

Ce mouvement des fédérés sur Chatillon, Neuilly et le Mont Valérien, était, chacun le sait, un acte d’agression contre la France personnifiée à Versailles par sa représentation nationale et son Gouvernement.

Le 25 Mars 1871 un appel – au peuple deParis, dont le prévenu s’est rendu c-signataire, montre sa haine contre la situation alors existante en France, ainsi que son peu de scrupules pour l’observation des lois si ouvertement violées à Paris. Toutefois, on ne saurait trop rendre hommage aux sentiments par lesquels il manifeste sa répugnance pour l’effussion [sic] d’une seule goutte de sang pour assurer le triomphe de ses aspirations : (notre salut) - dit-il, est dans l’union


à Monsieur le Commissaire du Gouvernement près le 7e Conseil de guerre de la 1 division militaire.

Page suivante


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60