DEPREST, Florence. "L’invention géographique de la Méditerranée : éléments de réflexion"
Article mis en ligne le 1er décembre 2007
logo imprimer

L’Espace géographique,Montpellier 1, (2002)

Résumé

L’invention scientifique de la Méditerranée est examinée à partir des textes issus des trois premières Géographies Universelles. Au début du XIXe siècle, les prémices d’une « aire méditerranéenne » se mettent en place comme on peut l’observer dans l’oeuvre de Konrad Malte-Brun. Mais Élisée Reclus lance en 1876 la première réflexion scientifique sur le rôle géohistorique de la mer Méditerranée. Dans l’entre-deux guerres, les vidaliens centrent leur objet sur l’espace terrestre : cette représentation servira de base à la thèse de Fernand Braudel. Cette analyse conduit à émettre des hypothèses sur une généalogie des représentations géographiques de la Méditerranée et invite à interroger notre héritage conceptuel sur cet objet si évident et si flou.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.60